La fille derrière le comptoir

Un extrait de La fille derrière le comptoir
Cliquer l'image pour lire un extrait.
Anna Dubosc

11 X 17 cm

4.99 euros

Le blond prit une crêpe au Nutella. Il avait grossi. S’il avait été son mari, il ne l’aurait même pas eue en rêve, sa Nutella. David l’encaissa avant de descendre se changer. Il remonta au bout de trois minutes. Il enfourcha sa moto dans la cour en remerciant Sofia de faire la fermeture.
« Je te revaudrai ça ! 
– Bien sûr ! »
Il mit le contact et ajouta : « On t’aime ! » Nous aussi, elle pensa. Ça la troubla.

Sofia, Chloé, David, travaillent « Chez Ben », snack de quartier. Mon Dieu, mon Dieu, la vie est là, simple et tranquille. Cette paisible rumeur-là vient de la ville. Cet emprunt à Paul Verlaine incarcéré dit bien ce que ressent le coeur à lire La Fille derrière le comptoir. Anna Dubosc nous emmène dans ce monde-là, qui est aussi celui des frères Dardenne, où la simplicité dit la complexité de la condition humaine.

Le magazine Purple annonce la sortie de La Fille derrière le comptoir.

La Fille derrière le comptoir vue par le blog L'accoudoir.

Chroniquez La Fille derrière le comptoir sur Libfly !




















Vous êtes rue des Promenades dont voici les mentions légales
« La mort de la littérature : plutôt crever, oui. » Nicolas Bernal