Grégory Nicolas

Grégory Nicolas est né en Bretagne en 1984.
Après un 16,5/20 en rédaction sur le thème « Raconte un moment heureux de tes vacances » obtenu en CM2, il se destine tout naturellement à la carrière d’écrivain. Mais parce que un roman c’est long à écrire il décide d’attendre un peu.

Il vend du vin pendant quelques années. Il aime ceux d’Olivier Lemasson et les morgons de Marcel Lapierre.
Un jour, il décide de prendre l’air. Il emprunte un grand sac à dos, achète une toile de tente chez Decathlon et part pendant 8 mois un peu partout à travers le monde.
Il revient en France et devient un homme respectable.



Il écoute Thomas Fersen et les Cowboys Fringants trop fort et il pense que Didier Wampas est le Roi.
Il écrit pour arriver en tête au sommet du col du Tourmalet.

Le Trégor, novembre 2012


Ouest France, mars 2013


Ouest-France, 9 mai 2013



Grégory Nicolas sur Facebook




















Vous êtes rue des Promenades dont voici les mentions légales
« La mort de la littérature : plutôt crever, oui. » Nicolas Bernal