Junie Terrier


Après des études d’anglais et de cinéma à Paris et à Los Angeles, Junie Terrier écrit et réalise des courts métrages. Elle est traductrice d’anglais pour l’audiovisuel. Couvre-feu, la nouvelle lauréate des 24 heures d’écriture 2011, est son premier texte publié.


























Vous êtes rue des Promenades dont voici les mentions légales
« La mort de la littérature : plutôt crever, oui. » Nicolas Bernal